Effets de l'humidité sur la santé

L'humidité dans le logement ne porte pas seulement atteinte à la solidité des constructions, elle est aussi la cause de nombreuses maladies.

 

Atteinte au confort des occupants

 

Un taux d’humidité trop élevé influe beaucoup sur la qualité de l’air qui circule à l’intérieur d’une pièce. Cette première joue un rôle très important sur la santé ainsi que sur le confort des personnes qui occupent la maison. Il ne faut pas oublier qu'un air saturé dû aux effets des remontées capillaires est toujours synonyme de froid. Ce qui mettra en cause le confort des occupants de la pièce. L’humidité dans la maison est aussi à l’origine de l’installation d’une ambiance humide favorable au développement des acariens, du mérule, du termite et d’autres parasites qui peuvent avoir des impacts plus ou moins dangereux sur la santé. Ce sont des troubles respiratoires graves que contractent essentiellement les jeunes et les enfants vu que l’immunité de ceux-ci reste encore relativement faible.

 

La rhinite allergique

 

A distinguer de la rhinite saisonnière qui est due au pollen ! Devenue chronique c’est-à-dire permanente, cette forme de rhinite est aggravée par l’humidité qui règne en permanence dans l’environnement dans lequel vit le patient. Elle se manifeste par une congestion du nez, une inflammation des fosses nasales, une toux et une irritation des yeux. A ces symptômes s’ajoutent des maux de tête plus ou moins fréquents et une fatigue anormale. Cette pathologie est due à la présence de moisissures et d’acariens dans la maison. 

 

L’allergie respiratoire

 

Un milieu trop humide, qui plus est mal aéré, est un lieu de prédilection des substances allergènes comme les déjections des acariens, les spores des moisissures, les particules chimiques émises par la dégradation des matériaux de construction sous l’effet de l’humidité ou les mycotoxines. Toutes ces substances causent toute sorte d’allergies respiratoires. D’après les statistiques, 20 % des Français souffrent d’allergies. La moitié d’entre eux est victime d’allergies respiratoires. Les signes apparents d’une allergie respiratoire sont des éternuements, un nez congestionné, un écoulement nasal et de la conjonctivite.

 

L’asthme

 

En général, c'est une allergie respiratoire non traitée qui conduit à l’asthme. Les chiffres de l’INSEE montrent qu’un Français sur cinq est asthmatique. Cette pathologie se manifeste par une difficulté à respirer accompagnée de sensations d’étouffement. Il s'agit d’une maladie due à une forte sensibilisation du patient aux acariens, aux moisissures et aux mousses. Ces derniers sont des conséquences directes de l’humidité sur le bâti.

 

Les autres affections

 

Hormis les trois maladies qu’on vient de citer, d’autres maladies sont aussi causées par l’humidité telles la pneumonie, la bronchite et l’alvéolite. Ces troubles pulmonaires peuvent devenir graves s’ils ne sont pas traités à temps. Une prise en charge médicale rigoureuse doit ainsi accompagner chaque mesure de lutte contre l’humidité que les propriétaires d'une maison entreprennent.

 

 

 

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !